Le mécanisme secret de la grande pyramide d’Egypte

Introduction

vendredi 12 octobre 2007 par Philippe Lheureux

Afin de mieux cerner le but de ce livre, nous vous proposons d’en lire l’introduction. Ce qu’il faut aussi savoir c’est qu’il est agrémenté de nombreuses photographies et croquis qui vous permettront de connaitre les moindres détails de la pyramide de Chéops.

Navigation rapide

Le mécanisme secret de la grande pyramide d’Egypte.

Une théorie de Philippe Lheureux

Adjoint technique d’entreprise du bâtiment

Citation préférée :« Des chercheurs qui cherchent, on en trouve mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche ! » Coluche.

INTRODUCTION

On a beaucoup écrit sur la grande pyramide, trop sûrement d’ailleurs si l’on en juge par certaines théories ésotériques, mais ce que vous allez découvrir dans ce livre est probablement la théorie la plus pertinente de toutes, et de plus elle a le mérite d’être scientifiquement vérifiable.

Voici ce que je me propose de vous démontrer dans ce livre.

1. La pyramide de Chéops recèle un mécanisme secret qui n’a encore jamais été actionné.

2. Celui-ci reste actionnable, même si, compte tenu de sa vétusté et des dégâts liés aux fouilles, on ne peut pas prévoir s’il remplira correctement sa fonction.

3. S’il fonctionne, l’action du mécanisme sera irréversible et aura une répercussion sur le plan intérieur actuel. Il a été conçu pour n’être utilisé qu’une seule fois et permettra probablement d’accéder à une ou plusieurs nouvelles chambres.

4. La présence du mécanisme explique à elle seule la presque totalité des anomalies architecturales constatées.

5. Il existe des preuves visibles que ce mécanisme a fait l’objet de tests à l’intérieur même de la grande pyramide.

Si ma théorie se vérifie, je m’excuse par avance auprès des égyptologues et autres chercheurs passionnés d’avoir brisé leurs rêves de célébrité. La présence d’un tel mécanisme au sein de cette pyramide risquant de faire encore plus de bruit dans les médias que la découverte du tombeau de Toutankhamon.

Si ma théorie ne se vérifie pas, j’irais rejoindre le lot commun des pyramidiots (c’est le nom que les scientifiques leur donnent) et cela ne fera qu’une théorie de plus à leur longue liste.

Il est vrai que dans ce domaine, le nombre de chercheurs amateurs affirmant avoir trouvé « la solution de l’énigme » est très important et on y trouve de tout. Des théories les plus farfelues qui y voient une pompe gigantesque ou un réacteur nucléaire primitif aux plus sérieuses qui n’y voient qu’un tombeau pillé ou à découvrir.

Certains amateurs y ont consacré leur vie, d’autre à peine un mois ce qui fait qu’il est très difficile aujourd’hui d’être pris au sérieux.

De mon coté, du fait de mon métier, je pense avoir d’excellentes connaissances dans le domaine du bâtiment et si je prends le temps d’écrire ce livre, c’est que je suis sur d’avoir trouvé quelque chose de très intéressant et de nature à bouleverser la connaissance de nos contemporains sur cette pyramide.

Je n’ai d’ailleurs pas d’autre choix, car je ne sais pas qui contacter pour faire part de cette théorie. Le mieux est donc de la publier et d’attendre de voir si elle trouve un écho favorable auprès des lecteurs, en espérant que parmi eux se trouve un ou une égyptologue de renom pouvant relayer cette hypothèse en la vérifiant sur place.

Vu le nombre important de théories sur le sujet, il m’est aussi impossible de vérifier si je suis le premier à y avoir pensé. Je suppose que oui vu l’état dans lequel se trouve actuellement la pyramide. Le dépôt du manuscrit auprès de la société des gens de lettres m’a permis de prendre date. L’idée de cette théorie m’est venue suite à la question d’une amie sur la fonction exacte de la grande pyramide. En regardant les plans et les photographies disponibles sur Internet, j’ai remarqué plusieurs anomalies architecturales qui m’ont servies de fil conducteur. C’était tellement intriguant de constater que mon raisonnement de départ (pourtant totalement à contre courant des thèses officielles) permettait de rendre logique chaque pièce du puzzle, que je me suis senti obligé de ne pas le garder pour moi.

Ceci dit, avant de commencer, il est bon de vous remémorer en images les connaissances actuelles sur cet édifice colossal considéré comme la septième merveille du monde.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 580949

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 4- L’ancien livre   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License