Le mécanisme secret de la grande pyramide d’Egypte

(K) Une effraction qui en dit long.

lundi 4 août 2008 par Philippe Lheureux

D’après les égyptologues, les pilleurs ont agis avec une facilité déconcertante pour pénétrer dans la chambre du roi. Ils sont simplement passés par dessus les herses et ont attaqué le mur Sud de l’antichambre pour déboucher dans le couloir menant à la chambre du roi.

Flèche montrant le trajet des pilleurs

Nous allons voir qu’ils se sont trompés une fois de plus. Le couloir qui relie la chambre des herses à la chambre du roi fait 2.56m de long et son linteau a été attaqué en chevron sur une profondeur de 1.28 m comme visible sur la photographie ci-dessous.

Le trait pointillé blanc représente le niveau probable de la première herse.

Maintenant regardez bien la coupe qui suit et posez vous la question suvante.

Comment est il possible d’attaquer (en rose) le linteau du couloir sur 1.26m de profondeur en étant positionné sur les herses ?

N’importe quel pilleur aurait préféré s’attaquer directement à la première herse qui faisait 52 cm d’épaisseur. Granite pour granite, autant choisir de piocher dans ce qui est le plus facilement accessible (en rouge) . D’autre part , attaquer un linteau est risqué car il supporte du poids alors qu’attaquer une herse ne représente absolument aucun danger coté effondrement.

Pourquoi les pilleurs ont-ils donc choisis d’attaquer le mur Sud ? Tout simplement parce qu’après avoir démonté les herses, ils sont tombés sur quelque chose qui bouchait le couloir.

C’est la seule explication possible à cette trace d’effraction.

Les pilleurs sont tombés nez à nez avec le demi-sarcophage , ils l’ont probablement repoussé a coup de bélier et on eu besoin d’attaquer le linteau pour manoeuvrer le bélier suspendu grace aux encoches en demi lune de la chambre des herses. C’est en le repoussant ainsi qu’ils ont abimé un de ses angles.

Cette trace d’effraction prouve donc que le demi-sarcophage n’a jamais contenu le corps du roi Kheops.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 796860

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2- Notre théorie   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License