Outil de Métré pour le logiciel AutoPLOMB de Texacad
vendredi 10 juin 2005,  par Lheureux Philippe

Objectif métré

Après le temps du dessin vient souvent le temps du métré. La aussi , oubliez votre kutch et votre machine à calculer car Autospeed travaille pour vous. A quoi cela servirait il de gagner du temps sur la saisie d’un dessin si c’est pour ensuite en perdre sur le métré ?

Pour tous les plans réalisés avec Autospeed , il n’y a pas de problème de métré car les commandes MPC (Métré des Polylignes par Calques) MLC (Métré des Lignes par Calques) et MBC (Métré des Blocs par Calques) permettent de scanner facilement tous les éléments d’un plan pour obtenir un métré instantané beaucoup plus précis qu’à la main. Le transfert direct des résultats au format XLS permet ensuite de laisser le tableur EXCEL faire les opérations.

Par contre si vous voulez utiliser les outils de métré d’Autospeed sur des plans réalisés avec d’autres logiciels de dessin, faites très attention.

Prenons par exemple un réseau dessiné avec le logiciel AutoPLOMB de TEXACAD et comparons le avec le même, version Autospeed.

Démonstration

Ceci est un réseau d’évacuation de 18.76 m dessiné avec Autospeed. C’est une simple polyligne avec chanfreins.

Voici maintenant le même réseau ( même longueur ) dessiné avec le logiciel AutoPLOMB de Texacad.

On y remarque la présence de petits traits matérialisant des coudes au niveau des chanfreins. La représentation graphique est certes plus soignée mais qu’en est il ensuite au niveau du métré ?

Si on lance la commande MPC (Métré des Polylignes par Calques) pour comparer les longueurs détectées entre le dessin Autospeed et celui d’ AutoPLOMB on obtient le résultat suivant :

Non , vous ne révez pas , c’est le même réseau et pourtant MPC va détecter 29.76 m au lieu de 18.76 m dans le cas de la représentation AutoPLOMB !

Explications

Onze mètres de plus sur un réseau de 18.76 m c’est énorme ! En fait , l’outil de métré informatique est induit en erreur par la méthode de construction des coudes dans le dessin d’AutoPLOMB.

Les coudes sont dessinés sur le même calque que le réseau mais chaque coude est en quelque sorte dessiné sans lever le crayon et avec 3 largeurs de polylignes différentes jointes entre elles.

Si l’on décompose un coude et que l’on efface ensuite ses éléments constitutifs un par un , on obtient.

C’est le développé du coude qui crée ce surplus de longueur, la commande MPC étant incapable de faire la différence entre différentes épaisseurs de polylignes sur un même calque.Il aurait suffit que les traits de construction du coude soient sur un autre calque pour éviter ce problème de métré mais les concepteurs de logiciels ne peuvent pas penser à tout !

Correction du Bug

Idéalement et dans le cadre d’une procédure qualité , tout plan et tout outil de dessin devrait être conçu en pensant au métré futur.C’est le cas d’Autospeed mais comme nous ne pouvons pas empécher que les utilisateurs dessinent aussi avec des outils qui privilégient le rendu dessin au métré , nous avons remédié à ce problème en dotant Autospeed d’une commande bonus MPE ( Métré des Polylignes par Epaisseurs et par Calques )

Cette commande n’apparait pas dans la liste RCA (Raccourcis Clavier Autospeed) et ne concerne que la version Française.

En tapant MPE au clavier , vous obtiendrez

Le tri par épaisseur est fait et l’on obtient la même longueur pour Autospeed et AutoPlomb. Vous remarquerez les 4.40 m en épaisseur 0 et les 6.60 m en épaisseur 0.024 qui correspondent bien aux 11 mètres d’écart trouvés précédemment ! Le tri par épaisseur et l’exportation au format Excel est bien sur possible.

Bien évidemment , il faut avoir payé sa licence Autospeed (60 Euro HT) pour bénéficier de cette commande MPE.

PS :Il n’existe pour l’instant aucun autre moyen de métrer informatiquement les réseaux d’évacuation d’un plan réalisé avec AutoPLOMB.


 

Forum de l'article


    

 

  | SOMMAIRE | STATISTIQUES | PLAN | EN RESUME | CONTACT | ADMIN |